Body Positive

Comment réagir face aux critiques sur les réseaux sociaux ?

21 avril 2020
Photo Shoot Plume Positive, les modèles dans un cadie

L’impact des réseaux sociaux.

Les critiques désobligeantes sur le physique peuvent être extrêmement blessantes pour la personne qui les subit. Elles peuvent créer une blessure narcissique qui va elle-même déclencher des comportements destructeurs pour l’estime de la personne, du déclenchement d’une anorexie à la plus courante dévalorisation de soi.

Les réseaux sociaux font souvent office de défouloir à tous ceux qui croient à un monopole de la beauté. Derrière un écran, il est beaucoup plus facile de diffuser ses idées nauséabondes ou de porter un jugement sur autrui. Cette pratique est d’autant plus dramatique qu’elle prend rapidement des proportions gigantesques. En effet, un nombre important de personne a soudain accès à votre image et à un espace de parole libre, avec la possibilité de rester anonyme.

Il est étonnant de constater la violence de certains propos, le sentiment de permissivité que ces cyber-harceleurs ressentent quant au fait de donner leur avis à tout prix, et surtout le manque de recours pour les personnes harcelées pour avoir simplement osé exister !

Evidemment, il est tout autant inadmissible de justifier cette agressivité par le fait que « la personne en était consciente en postant ses photos ». Personne ne devrait voir ses libertés limitées par peur du jugement des autres. Sachez qu’en projetant leur propre vision de la beauté sur votre personne, ces personnes créent VOLONTAIREMENT un mal-être chez vous. Alors comment on s’en protège ?

Au risque de vous étonner, vous êtes tout à fait capable d’enrayer ce cercle vous-même !
En permettant à l’autre de décider si votre corps correspond oui ou non à un beau physique (entendez par là, acceptable à ses yeux … ), vous lui donnez toutes les armes nécessaires pour vous dévaloriser.

Quelle est la solution ?

Défocaliser et lâcher prise

Contrairement à ce que vous pensez, vous n’êtes attendu(e) sur aucun terrain. Non, personne ne s’attend à ce que vous soyez parfait(e), ni ne vous jugera si vous ne l’êtes pas. De même qu’il vous est impossible de systématiquement montrer une face lisse de votre personne, car ce n’est tout simplement pas humain. Les réseaux sociaux ne sont souvent qu’une projection numérique (et souvent exagérée) de la vie réelle, alors défocalisez-vous !

Au-delà des réseaux sociaux, lâcher prise est une étape primordiale pour qui souhaite nouer une relation saine avec son corps et son image. En se détachant du regard extérieur, on apprend à s’apprécier selon ses propres critères. On prend petit à petit l’habitude de porter un autre regard sur soi, ce qui est bien plus profond que tout autre forme d’appréciation (en particulier un commentaire sur une publication) car on reprend tout simplement le contrôle de nos ressentis.
Sachez qu’aussi longtemps que vous accorderez à quelqu’un d’autre le droit de déterminer la valeur que vous vous donnez, vous resterez vulnérable à son regard.

Prenez soin de vous !

Pas physiquement non, car prendre soin de sa personne ne se limite pas seulement à s’apprêter et mettre de beaux vêtements. C’est aussi s’assurer que l’on est bien dans sa tête et dans ses baskets, afin que les critiques nous atteignent le moins possible.

Prendre des mesures drastiques.

N’hésitez pas à bloquer les comptes qui vous importunent, les signaler voire prévoir un recours judiciaire dans les cas les plus graves. Cela s’applique particulièrement lorsque vous faites l’objet d’un harcèlement, que ces attaques sont répétées dans le temps, réitérées par la même personne ou relayées par un grand nombre.
Si elles ne sont pas encore assez développées, il vous reste tout de même quelques voies de recours pour stopper ce qui vous semble inapproprié, ou qui ne vous plait tout simplement pas. Gardez en tête que vous êtes et que vous resterez la seule personne à même de décider si telle ou telle remarque vous touche ou non : n’attendez donc pas que cela prenne des proportions considérables et n’hésitez pas à réagir dès lors que vous le jugez nécessaire.

 « Qui sème le silence récolte la paix. »

Lorsque vous recevez des commentaires négatifs sur les réseaux sociaux, honorez les critiques de votre plus beau silence : c’est le meilleur moyen de les laisser cogiter sur leur bêtise !
De façon générale, rester concentré(e) sur les commentaires positifs et focaliser son temps et son attention sur les personnes bienveillantes plutôt que sur les personnes mal intentionnées fait partie de la stratégie de positivité que vous devez impérativement entamer si vous souhaitez apprendre à passer au-dessus du regard des autres de façon générale. En effet, c’est la meilleure manière de se construire soi-même un environnement safe et positif dans lequel évoluer en toute quiétude : la vie nous réserve déjà assez d’obstacles à surmonter pour que l’on s’en rajoute inutilement.

Ne plus attendre la validation des autres pour s’apprécier.

A y bien regarder, ce que l’on recherche dans le regard de l’autre au fond, c’est combler notre besoin de reconnaissance. En témoigne d’ailleurs notre appréhension lorsque l’on poste une photo sur Facebook ou Instagram : vais-je recevoir assez de likes ? Pourquoi personne ne commente-t–il ma photo ? Est-ce que j’ai bien fait de la poster ?

Ce réflexe est tout à fait normal, car nous avons tous appris à nous construire sous le prisme du regard d’autrui, que ce soit nos amis, notre famille ou notre entourage professionnel. Autant dire que sur les réseaux sociaux, c’est-à-dire là où le jugement fait légion, poster une simple photo peut rapidement devenir un exercice problématique !
Votre premier pas pour vous affranchir de ce besoin de validation doit donc être de faire les choses pour VOUS : priorisez votre avis, votre opinion et vos ressentis par-delà toute chose. Prenez rendez-vous avec vous-même pour vous concentrer sur ce que vous souhaitez vraiment voir de vous. Et surtout, n’hésitez pas à observer les personnes qui ont déjà fait ce choix : nous sommes prêtes à parier que vous serez impressionné(e)s de la quiétude dans laquelle ils vivent. Cela ne vous fait-il pas envie ?

Le mot de la fin …

Les réseaux sociaux ont cela de formidable qu’ils nous ont permis de faire énormément de pas en avant : aujourd’hui, n’importe qui peut trouver son semblable sur cette plateforme, ou même en devenir l’ambassadeur. Ils nous ont permis de créer des communautés et faire passer de beaux messages. Alors il vous appartient à vous d’en faire bonne usage : préférez-vous vous restreindre par peur des commentaires négatifs ou scander haut et fort ce que vous souhaitez partager avec le monde ?
On vous glisse la réponse : vous pouvez utiliser ces réseaux pour reprendre le contrôle de votre image, mais … chut ! Nous, on ne vous a rien dit.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laisser un commentaire