Body Positive

Lizzo : « le body positive a été dénaturé de son discours initial ».

16 avril 2021
Lizzo déclare que le mouvement body positive a été adopté par tous les corps.

Lizzo a toujours été transparente concernant son combat pour le body positivisme : elle a elle-même été victime de body shaming dans le passé. Mais aujourd’hui, elle constate que le mouvement body positive a laissé derrière lui les personnes qu’il était censé protéger.

Jeudi dernier, dans sa réponse à une vidéo TikTok dans laquelle l’utilisatrice @sheismarissamatthews a commenté « tout le monde a le temps de perdre du poids », elle a déclaré :

« Je ne comprends vraiment pas pourquoi je ne peux pas simplement exister dans mon corps. Laisse-moi juste exister dans mon corps ! ».

Dans sa vidéo de réponse, la chanteuse de « Juice » a noté que le problème vient du fait que le mouvement body positive est « coopté » pour représenter tous les corps plutôt que les personnes marginalisées qui l’ont créé au départ. Alors que les médias ont commencé à célébrer toutes les tailles, y compris « les filles moyennes et petites tailles et les personnes qui ont parfois des bourrelets », Lizzo a souligné que l’afflux d’attention signifiait que « les gros occupent toujours le court terme de ce mouvement». 

@lizzo

Please use the body positive movement to empower yourself. But we need to protect and uplift the bodies it was created for and by.

♬ original sound – lizzo

« Nous sommes toujours de la merde, on parle encore de nous, on se moque encore de nous, on nous humilie encore et plus personne ne s’en soucie parce que le body positive est désormais destiné à tout le monde », a-t-elle déclaré. « Ce mouvement a été crée par des femmes grandes tailles, des grandes femmes brunes et noires, des femmes queer, mais elles ne bénéficient pas du succès du grand public. »

Dans la légende du Tiktok, Lizzo a écrit un message : « S’il vous plaît, veuillez utiliser le mouvement Body Positive uniquement pour vous responsabiliser. Mais nous devons continuer de protéger et célébrer les corps pour et par lesquels ce mouvement a été créé.»

Le mot de la fin.

L’invisibilisation des personnes grosses dans un mouvement qu’elles ont initialement créé pour elles n’est pas une légende du tout : c’est un fait. Evidemment, comment invalider le propos de Lizzo dans ce contexte ? Cela mobilise une grande force de caractère et pas mal de courage pour initier un mouvement contestataire quand la société toute entière (littéralement) vous néglige. On peut donc comprendre que voir ses hashtags inondés de personnes normées puisse rendre hostile au partage.

Pour être honnête, cette question de la représentation dans le mouvement body positive me taraude souvent. Aurait-on dû créer des mouvements à part pour éviter cette invisibilisation ? Mais dans ce cas, est-ce que cela ne crée pas un clivage là où l’objectif est le soutien mutuel ?

Au risque de décevoir, je n’en ai pas la réponse. Ce que je sais en tout cas, c’est que je crois à une révolution universelle de la notion de beauté, je crois à l’acceptation du corps quel qu’il soit, je crois au droit à la représentation de tous les corps. Et que la meilleure chose que nous puissions faire pour le moment, c’est d’encourager la sororité en son sein, ce qui implique nécessairement de lutter contre l’invisibilisation de certaines par des gestes simples que nous détaillons ici (section « comment agir à son échelle ? »).

Pour comprendre davantage notre point de vue sur le sujet, n’hésitez pas également à lire notre article : le body positive est-il anti-minces.

Vous aimerez aussi

Pas de commentaires

Laisser un commentaire